A l’origine des machines à sous, à la toute fin du 19ème siècle, l’ensemble des appareils proposaient toujours de vrais rouleaux qui se mettaient à tourner grâce à un mécanisme complexe lorsque nous tirions sur un levier. Il s’agissait donc de bandits manchots mécaniques. Au cours des années 70, les premières video slots de l’histoire ont fait leur apparition dans les casinos brique et mortier. Ces fameux bandits manchots ne disposaient plus de véritables rouleaux à proprement parler. A la place, on trouvait un écran digital sur lequel défilaient les symboles. Grâce à l’invention de ces video slots, beaucoup d’innovations ont été possible comme par exemple la création des jeux bonus ou des machines à sous en 3D. C’est d’ailleurs justement le sujet que je m’apprête à traiter ci-dessous à travers la suite de cet article.

Des visuels particulièrement soignés

Bien évidement, ce type de machines à sous apporte son lot de nouveautés uniquement au niveau des graphismes. Ces derniers sont en effet en 3D. Généralement, ils se révèlent particulièrement réussis et peuvent concurrencés ceux des plus beaux jeux vidéo sur les consoles de salon ou les ordinateurs dernière génération. En outre, on peut souvent profiter de nombreuses animations rigolotes qui apportent beaucoup de dynamisme aux parties ainsi que des cinématiques dont le rendu rappelle les derniers films d’animations en image de synthèse. Bref, ces machines à sous en 3D sont souvent magnifiques et donnent furieusement envie de joueur, d’autant qu’elles permettent de nous immerger dans des univers développés. Dans la plupart des cas, ces jeux proposent ainsi des thèmes forts comme par exemple les animaux de la jungle, le western ou encore l’invasion de la terre par des extraterrestres par exemple.

Jouer en réel

La spécialité de l’éditeur Betsoft

Sur le marché des jeux d’argent en ligne, le pionnier des machines à sous en 3D se nomme Betsoft. Présent depuis pas mal d’année dans le secteur d’une manière assez discrète, c’est à la fin des années 2000 qu’il se fait réellement connaître avec une série de machines à sous qui font beaucoup parler d’elles grâce notamment à leurs graphismes en 3 dimensions particulièrement impressionnants. A l’époque, ses jeux les plus prisés des internautes s’appelaient notamment Slotfather, Enchanted ou encore Once Upon a Time. Devant le succès rencontré par ces fameux titres, l’éditeur décide de se spécialiser dans ce type de jeux.

D’autres éditeurs commencent alors à signer eux aussi des machines à sous en 3D. Le développeur Sheriff Gaming va même lui aussi se positionner sur ce créneau avec des titres comme Atlantis, The Amsterdam Masterplan mais aussi No Mercy. Pour rappeler qu’il était bien le premier sur ce secteur, Betsoft lui répondra d’ailleurs de façon humoristique avec la machine à sous western The True Sheriff.

Bien sûr, ces deux rivaux ne s’imposent absolument pas comme les seuls et uniques éditeurs à signer des jeux en 3D. Des acteurs tels notamment Rival et Netent s’y sont également mis avec des titres comme respectivement Jolly Roger’s Jackpot ou encore Gonzo’s Quest entre autres.