Jouer aux machines à sous en ligne ou hors ligne, c’est très simple puisqu’il n’y a pratiquement rien à faire. En gros, il nous suffit simplement de tirer sur un levier ou d’appuyer sur un bouton pour lancer la rotation des rouleaux. Ensuite, on n’a plus qu’à attendre qu’ils s’arrêtent de tourner pour découvrir les symboles que l’on a obtenu et ainsi si on a gagné ou non. Vous voyez, c’est extrêmement facile ! Néanmoins, on peut quand même aller un peu plus profondément dans ce sujet et découvrir quelques subtilités intéressantes à connaître. C’est justement ce que je m’apprête à faire à travers les quelques lignes suivantes de cet article.

Le nombre de pièces misées et la dénomination

pieceAvant de faire tourner les rouleaux, il est souvent possible de changer le montant de notre pari. En effet, au cours d’une partie, on n’est pas toujours obligé de parier la même somme d’argent. Ainsi, on peut souvent mettre en jeu une ou plusieurs pièces dont il est aussi possible de changer la valeur. On utilise plutôt pour qualifier cela le terme de dénomination.

Les lignes de paiement

ligne de paiementDe même, beaucoup de machines à sous nous proposent aussi de choisir le nombre de lignes de paiement que nous désirons activer. Chacune augmentant à la fois nos chances de remporter de l’argent mais aussi notre pari.

Mais d’ailleurs, savez-vous ce que signifie le concept de ligne de gains ? Eh bien, je vous propose de le découvrir tout de suite ! Sur les première machines à sous de l’histoire, comme la célèbre Liberty Bell notamment, pour remporter de l’argent, il fallait obtenir trois symboles identiques sur la ligne au milieu des rouleaux. Puis, peu à peu, les slots se sont complexifiées et de nouvelles lignes ont fait leur apparition. Aujourd’hui, elles peuvent être obliques, brisées et parfois même verticales. Pour remporter de l’argent, il nous suffit simplement d’y faire apparaître une combinaison de symboles gagnante. C’est aussi facile que cela !

Le générateur de nombres aléatoires

nombre aléatoireUne fois notre mise effectuée, il ne nous reste plus qu’à lancer la rotation des rouleaux, comme je vous l’indiquai dans l’introduction. On peut croire que pendant tout le temps de la phase de paris, la machine à sous est restée inactive attendant simplement et sagement qu’un joueur se décide enfin à commencer une partie. Néanmoins, avec les slots modernes, ce n’est pas du tout le cas.

En effet, dès qu’elle est allumée, son générateur de nombre aléatoire se met à fonctionner et à déterminer au hasard des séries de chiffres. A quoi tout cela sert-il ? Eh bien à déterminer les symboles que nous allons obtenir. Ainsi, dès que nous tirerons sur le levier ou que nous appuyons sur le bouton pour mettre en route la rotation des rouleaux, ce logiciel va s’arrêter sur un nombre bien précis qui va ensuite être décodé par la machine à sous pour donner la combinaison de symboles qui s’affichent sur les bobines.

En conséquence, c’est ce programme informatique qui va déterminer dans le plus grand hasard bien évidement si on va gagner de l’argent ou perdre purement et simplement notre mise.