Créé au cours des dernières années du 19ème siècle par un américain d’origine allemande du nom de Charles August Fey, le jeu culte Liberty Bell (la toute première slot de l’histoire) était logiquement une machine à sous mécanique. Pendant la première moitié du 20ème siècle, tous les bandits manchots ont repris son fonctionnement. Pour avoir quelques modifications dans ce domaine, il faut attendre l’année 1964 et la création de Honey Money (la première machine à sous électro-mécanique) par le fabricant Bally puis la décennie 1970 et le succès des video slots. Mais, tout cela fait partie du futur puisque je vais ci-dessous parler uniquement des bandits manchots mécaniques.

Une combinaison complexe de leviers, de crans et de ressorts

A l’origine, toutes les machines à sous du marché étaient donc purement et simplement mécaniques. Sous leur capot, elles renfermaient à chaque fois une combinaison complexe de leviers, de crans et de ressorts qui permettait aux rouleaux de se mettre à tourner lorsque nous tirions sur le levier. Ensuite, il y avait aussi un système de freinage chargé de stopper les bobines dont la position était donnée par un capteur au système de paiement. Ce dernier déterminait alors s’il devait offrir ou non des gains au joueur et, le cas échéant, combien de pièces, il devait reverser.

Jouer en réel

Aussi bien dans les établissements brique et mortier…

Aujourd’hui, dans les casinos terrestres, on ne retrouve plus de slots purement mécaniques. Il y a toujours au moins quelques éléments électroniques sous leur capot. Pourtant, on parle toujours de machines à sous mécaniques. Cette expression désigne en fait tous les bandits manchots qui s’inspirent d’un fonctionnement traditionnel. En règle générale, ces jeux ne disposent que de 3 rouleaux. Néanmoins, on peut aussi en trouver certains avec 4 ou 5 bobines. De même, ils n’offrent pas souvent beaucoup de symboles spéciaux ou de fonctionnalités particulières. Même si certains titres peuvent permettre de profiter d’un Scatter ou d’un jeu bonus notamment, la plupart des autres se bornent au maximum à offrir un Wild et des parties gratuites.